La proximité au service des bénéficiaires du RSA

Conseillère générale Marie Gueye

Interview de Marie Gueye, Conseillère générale chargée de l’insertion sociale et professionnelle

Qui anime la Commission Locale de Lutte contre l’Exclusion ?
Les 11 Commissions Locales de Lutte contre l’Exclusion (CLLE) du Finistère sont pilotées par le Conseil général. Elles se composent chacune de quatre collèges : Conseil général et Etat ; communes et intercommunalités ; système éducatif et institutions, entreprises, organismes ou associations intervenant dans le domaine économique et social ou en matière de formation professionnelle ; bénéficiaires du Rsa.

A quoi sert-elle ?
Dans son action opérationnelle au quotidien, la CLLE exerce en proximité de nombreuses missions très concrètes au service des bénéficiaires du Rsa. Elle examine les situations des bénéficiaires réorientés. Elle étudie les arguments et donne son avis sur les suspensions, réorientations, renouvellements de certains contrats, dérogations… Elle examine les dispositifs d’aide* mis en œuvre par le Conseil général et ses partenaires à destination des personnes en difficulté d’insertion ou en situation d’exclusion sociale (logement, mobilité, santé…). Au terme de ce processus collectif, fait d’échanges et de confrontations de regards, chaque CLLE décide de l’attribution des aides à l’insertion sur son territoire.

Quelle est son autre mission principale ?
Dans sa composition plénière (en présence de l’ensemble des partenaires), elle a pour mission de contribuer à la préparation des programmes d’action du comité de Pays de Lutte contre les Exclusions (CPLE). Ce qui revient à promouvoir les axes de la politique départementale en matière d’insertion et de l’adapter aux besoins des personnes.

Quel est le rôle des représentants des bénéficiaires du Rsa ?
Ils apportent une expertise d’usage. Leur avis consultatif est pris en considération. Ils sont tous volontaires et bénéficient d’une sensibilisation en amont. Aux côtés des 22 titulaires (2 par CLLE), un vivier de 230 suppléants est prêt à assurer la continuité de la représentation des bénéficiaires. C’était d’ailleurs une demande de leur part. Le Conseil général a par ailleurs conçu un « Guide du représentant des bénéficiaires du Rsa » à fort contenu pédagogique car il est vrai que l’insertion constitue un univers complexe dont le jargon n’est pas toujours facile à décrypter.

*Avenir Jeunes 29 (AJ29), Aide individuelle de solidarité active (AISA), Aide personnalisée de retour à l’emploi (APRE),
Fonds solidarité logement (FSL), Accompagnement social lié au logement (ASLL)…