PIAF… pour les artistes

Plateforme PIAF

En 2007, le Conseil général a initié une réflexion avec différentes structures culturelles et sociales du territoire pour créer un outil d’accompagnement adapté aux porteurs de projets artistiques. De ces échanges sont nées une coopérative d’activité et d’emploi artistique et la Plateforme d’Initiatives pour les artistes du Finistère (PIAF), premier dispositif expérimental d’accompagnement des bénéficiaires du Rsa exerçant dans le champ de l’art visuel, du spectacle vivant, du design, de l’artisanat d’art et du livre. Ces dispositifs sont pilotés par la coopérative d’activité et d’emploi Chrysalide. L’objectif est d’accompagner individuellement le bénéficiaire pour d’une part structurer son projet artistique et le rendre économiquement viable, et d’autre part, le sortir du dispositif en le rendant autonome financièrement. « Un premier entretien permet de diagnostiquer le projet et les difficultés rencontrées pour sa mise en œuvre. Beaucoup de fantasmes entourent ces métiers culturels. Nos échanges l’amènent parfois à mettre sa créativité au service d’un autre secteur d’activité », explique Emilie Kermanac’h, coordinatrice de la plateforme. Si les freins ne sont pas levés suite aux premiers rendez-vous, un contrat de six mois est signé avec le bénéficiaire pour un accompagnement individuel renforcé. À l’issue de cette phase, une évaluation du projet est réalisée. Est alors décidé le renouvellement du contrat dans la limite de deux ans et demi ou l’arrêt du dispositif. En quatre ans, la plateforme a accueilli en entretien de diagnostic environ 300 personnes et signé 139 contrats d’insertion. Sur les 56 bénéficiaires sortis du dispositif, 16 travaillent dans le secteur culturel, 15 dans un autre secteur, 23 ont abandonné leur projet initial. Des formations collectives sont également proposées pour consolider les connaissances juridiques (statut d’auteur plasticien…), comptables et économiques du secteur (marché du livre, recherche financière, résidences d’artistes, création de micro-entreprise…).