Depuis mars dernier, Hervé Moguérou, conseiller à la Chambre de métiers et de l’artisanat du Finistère (CMA) accompagne dans une démarche de diagnostic les chefs d’entreprise qui, faute de revenus suffisants, bénéficient du Rsa. Le plus souvent indépendants ou auto-entrepreneurs, ils sont orientés par les travailleurs sociaux du Conseil général. « L’objectif est de leur permettre de développer leur activité et leur chiffre d’affaires afin de retrouver une autonomie financière. La plupart du temps ces personnes ont été très peu accompagnées au démarrage de leur activité », explique Hervé Moguérou. Il dresse, avec le chef d’entreprise, un état des lieux de l’activité et fait le point des compétences, de la rentabilité économique de l’activité et des besoins de formation. « Il y a bien souvent des lacunes en gestion et en développement commercial. » Le diagnostic s’accompagne souvent d’une mise en place d’outils de gestion comme le tableau de bord pour un suivi de trésorerie. Si l’activité ne peut se développer, la personne est alors réorientée vers la recherche d’un emploi salarié.