De par ses spécificités (territoire à dominante rurale, faible densité de 32 habitants au km²…), le Pays du Centre Ouest Bretagne (COB) présente un enjeu fort en termes de facilitation des déplacements. « Les outils existent, notamment la centrale de mobilité Mobil’emploi, mais ils doivent être mieux adaptés aux besoins des personnes en insertion professionnelle. C’est au Conseil général qu’il revient de coordonner cette action et de faire émerger des propositions en relation avec nos partenaires », affirme Marie-France Le Boulch, vice-présidente du Conseil général déléguée au COB.
Second axe du PTI territorial : les formations et qualifications. « Accéder à l’emploi durable passe fréquemment par une période de formation préalable », souligne Marie-France le Boulch. « C’est pourquoi le Conseil général soutient les initiatives innovantes en matière de qualification des bénéficiaires du Rsa en appui et en complémentarité avec la Région Bretagne compétente en la matière. Il est important de mieux faire connaître l’offre de formation aux personnes en insertion, de les inciter à se qualifier. Dans ce contexte, l’accès aux services disponibles sur internet constitue une priorité. La Région dispose de points d’accès à la téléformation qu’il convient de relancer sur notre territoire ».
Autre action significative dans le même domaine : le recrutement d’une dizaine de stagiaires en vue d’une formation en éco-construction organisée depuis novembre à Carhaix en partenariat avec des artisans locaux. Dans le cadre de son PTI, le COB s’efforce aussi de consolider l’offre développée par les structures de l’IAE. « Nous accompagnons le montage d’un projet d’insertion à Trévarez. Celui-ci comporte une dimension à la fois agricole (maraîchage biologique), construite en partenariat avec la Chambre d’agriculture et patrimoniale, conçue avec le concours de l’EPCC* », précise Marie-France Le Boulch. « Le démarrage des deux chantiers est prévu au premier trimestre 2014. La création d’une activité de maraîchage permettra notamment à des femmes de s’inscrire pleinement dans cette démarche d’insertion de proximité ».

*L’Etablissement public de coopération culturelle « Chemins du patrimoine en Finistère »
a été créé à l’initiative du Conseil général qui en est le principal financeur.

Lire aussi : > Mobiliser les acteurs économiques en Pays de Cornouaille
> Améliorer l’insertion des femmes en Pays de Morlaix
> Favoriser l’inclusion sociale en Pays de Brest