Sinobreizh : un des projets du concours des « Entrepreunariales » initié par l’UBO

Sinobreizh intermédiation

Pierre angulaire de la formation, l’insertion professionnelle constitue pour l’UBO une préoccupation majeure. La mise en oeuvre de projets tuteurés ou l’organisation des « Entrepreunariales », concours de création d’entreprise, en témoignent. Le terrain étant favorable, c’est au sein de l’Université de Bretagne Occidentale qu’est née SinoBreizh, idée portée par un groupe de cinq étudiantes natives d’Algérie, de Chine et d’Europe. Elles sont actuellement en Master 1 « Langue et Communication, spécialité Management de projets Internationaux Multilingues ».
L’association SinoBreizh est à la fois une agence d’intermédiation et une passerelle culturelle. Elle contribue au développement de la Bretagne sous deux angles. D’abord, l’exportation de produits bretons en Chine. « Nous souhaitons réellement communiquer sur l’image et les valeurs de la Bretagne à travers les produits de nos clients. Pour permettre au consommateur chinois de se faire une idée positive, il lui faut connaître l’histoire du produit, son origine », expliquent les jeunes femmes.
SinoBreizh accompagne déjà l’entreprise France Haliotis, société productrice d’ormeaux basée à Plouguerneau, dans son expansion en Chine. Ensuite, l’accueil d’étudiants chinois en Bretagne au sein de « formations en apprentissage et en alternance ». L’objectif est double : « valoriser la région et la faire connaître à l’étranger, permettre aux établissements de trouver des candidats pour leurs formations », affirment-elles. « Nous proposons un accompagnement aux nouveaux arrivants ». Comment dit-on « bon vent ! » en chinois ?

Plus d’infos : www.facebook.com/Sinobreizhintermediation