Qualiconfort : les atouts de l’artisanat industriel

L'isolation selon Qualiconfort

Le n°2 mondial de l’isolation fait confiance à cette PME nordfinistérienne pour mettre en oeuvre l’un de ses produits phare : une laine minérale de nouvelle génération.

Knauf (20 000 emplois dans le monde) et Qualiconfort (45 salariés en Bretagne historique) ont tout pour s’entendre, à commencer par leur exigence absolue en termes de qualité de produit et de service au client. « Cela fait cinq ans que nous travaillons ensemble », explique le dirigeant de l’entreprise ploudaniéloise, Marc Dalibard. « Knauf excelle dans l’amélioration des produits en matière de résistance et de prise en compte des dangerosités. Nous apportons notre valeur ajoutée en termes de mise en oeuvre, notamment dans l’élaboration de l’avis technique Supafil Cavity Wall 034 ». Au coeur de cette collaboration fructueuse figure un produit recyclé à base de verre concassé pour 80% et de silice. Cette laine minérale de nouvelle génération, dont Qualiconfort commercialise la moitié du tonnage sur le marché français, possède des qualités recherchées. Elle ne craint ni l’eau ni le feu.
Elle est également perspirante, ce qui signifie que l’isolant laisse migrer la vapeur d’eau et supprime les problèmes de points de rosée. Autant d’atouts permettant de répondre aussi bien aux problématiques du résidentiel qu’à celles des établissements recevant du public. Mais ce n’est pas tout. « Quand on vend une maison, on vend aussi une surface habitable », rappelle Thierry Gélébart, responsable du développement commercial chez Qualiconfort. « Notre innovation réside dans le non tassement de la laine minérale qui , une fois insufflée, permet de produire et transporter des modules préfabriqués en atelier jusqu’au lieu de la mise en oeuvre de la construction. Nous travaillons en étroite collaboration avec les acteurs de la filière bois ».
Qualiconfort est née en avril 1994. Elle est le fruit d’une certitude trop peu partagée à l’époque. « Les réglementations actuelles vont dans le sens de ce que nous avons toujours pensé, dit et fait ! La priorité est de renforcer l’enveloppe du bâti plutôt que d’installer de nouveaux équipements », affirme Marc Dalibard. L’entreprise, dont le coeur de métier originel était la rénovation énergétique dans le résidentiel, s’est ensuite ouvert au neuf et cible désormais le tertiaire. Avec 6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012, l’entreprise tient le cap malgré une conjoncture générale morose. « Nous avons recruté 20 collaborateurs au cours des quatre dernières années. Nos nouveaux salariés, issus de l’intérim ou de la filière bois, sont formés en interne », précise le dirigeant Ils rejoignent ainsi une société à la fois artisanale, commerciale et industrielle. Tiercé gagnant. Knauf ne s’y est pas trompé…

Plus d’infos : www.qualiconfort.com