Savéol : tomates, fraises… et bourdons

Bourdon sur fleur

Avec un chiffre d’affaires de 164 M€ (+16%) et plus de 2 000 salariés au total, la coopérative Savéol constitue un poids lourd finistérien en termes d’emploi. En plus, elle se révèle exemplaire en matière de développement durable.

« Nous sommes des Bretons pur jus. Les producteurs, les stations de conditionnement, les centres de décisions sont ici. Comme nous ne faisons pas partie des activités économiques opéables, on y restera à vie », affirme Roger Capitaine, directeur général de Savéol*. La coopérative, créée en 1981, rassemble 150 maraîchers-actionnaires (120 producteurs de tomates, 30 de fraises), implantés pour 80% d’entre eux dans le Pays de Brest. Son chiffre d’affaires 2012 s’élève à 164 millions d’euros (90% tomate, 10% fraise), en progression de 16% par rapport à 2011. En termes d’emploi, l’impact est considérable : 1 800 salariés équivalents temps plein chez les maraîchers et 260 ETP à Savéol (de 100 à 450 en fonction des saisons) dans les services communs et les stations.
« L’une des forces de Savéol réside dans ses performances en termes de segmentation de marché, avec, par exemple, une large gamme de 25 variétés de tomates », explique Roger Capitaine. Cette déclinaison de produits est, qui plus est, plutôt qualitative que quantitative. Parallèlement, Savéol a développé de fortes compétences en RH, une « dimension extrêmement importante », et en marketing. Elle se montre également exemplaire en matière de développement durable.
La coopérative a ainsi créé une unité d’élevage de bourdons qui garantissent une pollinisation naturelle des fleurs de tomates et de fraises. Savéol Nature produit également des insectes auxiliaires comme Encarsia, Macrophalus et autres Eretmocerus qui protègent les cultures de leurs prédateurs, ce qui a pour effet de limiter le recours aux produits phytosanitaires. « Cet équipement unique en France représente un investissement de 2,5 millions d’euros, destiné uniquement aux maraîchers de Savéol », indique Roger Capitaine. Il devrait être inauguré à la mi-avril sur le site de Kervao à Guipavas et sera opérationnel en juin 2013. Dix personnes y travailleront, la production atteignant 13 000 ruches par an.
D’autres projets sont en cours : édification d’un nouveau siège, toujours à Plougastel-Daoulas ; réflexion sur la réorganisation et le développement des stations de conditionnement… « Avec plus de 2000 salariés, Savéol est l’un des principaux acteurs économiques du département », rappelle Roger Capitaine. La coopérative recourt à l’apprentissage et l’alternance sur des postes spécifiques (RH, logistique…) et des métiers qualifiés. Elle coopère avec Pôle Emploi dans le cadre d’opérations de jobdating, comme cela a été le cas récemment à Plougastel-Daoulas (9 février) et Brest (21 février).

* Lever de soleil, en breton.
www.saveol.com