Damien Holmaert, apprenti à l’agence concarnoise du Crédit maritime Bretagne-Normandie

Depuis 2006, le Crédit Maritime Bretagne-Normandie accueille des apprentis auxquels il offre un accompagnement de qualité. Damien, 22 ans, et sa tutrice, Laurie Fichou, en témoignent à l’agence de Concarneau.

Damien Holmaert, 22 ans, est apprenti à l’agence concarnoise du Crédit Maritime Bretagne-Normandie. « De septembre à novembre 2012, il a découvert l’accueil, la maîtrise de l’outil informatique, la prise de rendez-vous… », explique sa tutrice, Laurie Fichou, conseillère en gestion de patrimoine. « Depuis décembre, il m’accompagne lors des rendez-vous pour s’initier au conseil et aux techniques bancaires ». Déjà titulaire d’un bac STG (sciences et technologies de la gestion) « Marketing » et d’un BTS assurances obtenu en 2010, Damien ne voulait pas s’en tenir là. « Pour évoluer, il me faut un bac+3. Et à la fin de mon BTS, j’avais envie de travailler ». La solution était donc l’apprentissage. Il a su frapper à la bonne porte. « Je suis entré en relation avec le Crédit Maritime à l’occasion d’une réunion d’information organisée à l’IUT de Quimper », affirme Damien. « J’ai été embauché en contrat de professionnalisation pour un an ».

Laurie s’est portée naturellement volontaire pour l’épauler. « Je suis moi-même issue de l’apprentissage. J’y crois beaucoup ! Nous avons créé des partenariats avec l’IUT de Quimper, l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) de Brest, l’IUP (Institut Universitaire Professionnalisé) « Banque assurance » de Caen et l’université de Rennes 1 », précise la jeune femme, titulaire d’un master 2 « Finance ». Embauchée en CDI en septembre 2009, elle a enrichi son cursus d’une année de spécialisation en gestion de patrimoine, ce qui a conduit cette ancienne apprentie à un niveau bac+6 !
Le Crédit Maritime Bretagne-Normandie a recours à l’apprentissage depuis 2006. « Damien effectue certaines tâches administratives (montage de dossier…), prend des rendez-vous, tient mon agenda… Sur le terrain, lorsque nous abordons le sujet de la prévoyance, il lui arrive d’intervenir puisqu’il prépare un mémoire sur ce thème », indique Laurie. « On travaille plus vite à deux. Nous pouvons recouper nos impressions et nos analyses ». En juin, Damien soutiendra son mémoire afin de décrocher sa licence de « commercialisation des produits et services financiers». L’avenir semble tracé. « Le Crédit Maritime offre des possibilités d’évolution importantes », souligne Laurie. « Dans notre secteur géographique, une ancienne apprentie est devenue directrice d’agence ».

www.creditmaritime.org/groupebretagnenormandie