La métamorphose de Cuzon

[royalslider id= »3″]

 

L’achèvement de la troisième tranche du programme de restructuration du CFA quimpérois est prévu pour septembre 2014. Les apprentis du Sud-Finistère disposeront alors d’un outil entièrement rénové, aux capacités d’accueil renforcées, offrant des conditions d’apprentissage nettement améliorées.

Les travaux de la troisième tranche du programme de restructuration du CFA de Cuzon à Quimper, géré par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA 29)*, devraient débuter le 28 mars. Ils concerneront la rénovation de la troisième aile dédiée aux filières vente et fleuriste pour un montant de 5 M€, le coût de l’ensemble du projet se chiffrant à environ 20 M€. Cela valait la peine d’attendre. Et cela valait le coup de mettre un tantinet la pression comme le fit le président de la CMA 29, Michel Guéguen, le 2 avril 2012, lorsqu’il décida de fermer les portes du CFA durant une journée, las d’attendre que certains financements complémentaires soient enfin débloqués. Cela lui avait valu le soutien immédiat de 120 personnalités : élus de gauche comme de droite, chefs d’entreprises, responsables d’organisations professionnelles, enseignants…

Cette dernière tranche, dont l’achèvement est programmé pour septembre 2014, prévoit également l’augmentation de la capacité d’hébergement (de 63 à 100 lits). La finalisation du programme permettra au CFA d’accueillir 1 100 apprentis, au lieu de 900 aujourd’hui. « Nous disposerons alors d’un ensemble de bâtiments rénovés et de plateaux techniques haut de gamme, cela grâce au soutien constructif et volontariste de l’Etat, de la Région Bretagne, du Conseil général du Finistère et des EPCI (Etablissements publics de coopération intercommunale) du Sud-Finistère », souligne Pascal Cadieu, directeur général adjoint de la CMA 29.

La restructuration du CFA de Cuzon avait été décidée en novembre 2005. La pose de la première pierre a eu lieu le 14 septembre 2009. La première tranche concernait la réhabilitation de l’internat. La seconde a vu l’édification d’un bâtiment abritant les sections coiffure, alimentaire et mécanique. A l’issue de la dernière tranche de travaux, le Finistère pourra compter au Nord comme un Sud du département, sur deux outils de formation haut de gamme destinés aux apprentis. Seront-ils réellement complémentaires ? «L’essentiel est d’offrir des formations performantes dans une logique de proximité », explique Pascal Cadieu. « L’Ifac propose des formations que nous n’avons pas, et réciproquement, même s’il est vrai que nous sommes globalement sur les mêmes métiers ».

*Près de 15 000 ressortissants.
Contact : 24 Route de Cuzon 29196 Quimper cedex. Tél : 02 98 76 46 46. Fax : 02 98 95 88 41.
Plus d’infos : www.cm-finistere.fr
Portes ouvertes le 23 mars