Sill : projets d’avenir

Sill Plein fruit

Acteur économique majeur du Pays de Brest, la Sill (750 emplois dont 270 à Plouvien) projette la création d’une chaufferie-bois d’une capacité de 8 mégawatts pour un coût de 4,5 millions d’euros* sur son site historique de Plouvien. Cette initiative – qui génèrera plusieurs dizaines d’emplois – s’inscrit dans le cadre d’un appel à projets lié au Grenelle de l’Environnement.
Le chantier est bloqué pour l’instant du fait de l’opposition d’un riverain. Le projet prévoit une consommation annuelle de 20 000 tonnes de bois, ce qui permettra à la Sill de couvrir ses besoins en vapeur, réduire d’un tiers les émissions de CO2, apporter des revenus complémentaires aux forestiers du Centre-Bretagne. Sa réalisation conditionne l’implantation d’une tour de séchage (25 M€ d’investissement), avec 80 emplois à la clé. « Les deux projets sont indissociables », souligne Gilles Falc’hun, PDG de la Sill. « Ce nouvel équipement permettra de passer de 20 000 à 30 000 tonnes de production de poudre de lait. Elle contribuera de manière décisive à l’avenir de l’entreprise ». La Sill, qui vient de célébrer ses cinquante ans, a su négocier plusieurs virages technologiques (poudre de lait en 1973, conditionnement UHT en 1981, bocal verre en 1993). Diversifier ses productions : jus et boissons aux fruits (1983), potages en briques (1987), plats cuisinés surgelés… Elargir son périmètre avec l’acquisition de Primel Gastronomie** (Plougasnou) en 1995 ; Le Gall (Quimper), spécialiste du beurre de baratte et de la crème traditionnelle en 1998. Sans oublier la création d’un bureau de commercialisation à Singapour en 1999 et la reprise d’une laiterie à Saint-Malo en 2008. La Sill exporte 30% de sa production vers l’Europe, l’Asie, le Moyen-Orient, le Maghreb et les Etats- Unis…

*Avec le soutien financier, à hauteur de 29%, de l’Ademe. **260 salariés, 75 M€ de chiffre d’affaires.
Plus d’infos : www.sill-entreprises.com