Kéolis vit la ville

Keolis Brest, opérateur du réseau Bibus, s’est engagé fortement dès l’origine (1998) dans Vivre la Ville que préside son directeur, Hervé Cohadon. Cette association développe les valeurs et objectifs du concept PIMMS (Point d’Information Médiation Multi-Services) : faciliter l’accès aux services publics pour les habitants des quartiers, créer des emplois et des parcours de professionnalisation pour accompagner les salariés en contrats aidés vers l’emploi pérenne ou la formation qualifiante.
Vivre la Ville coordonne l’activité des trois PIMMS implantés dans les quartiers de Pontanézen, Kérédern et, depuis l’an dernier, Recouvrance. En 2011, les deux premiers ont accueilli 15 000 personnes. A cela s’ajoute les actions de médiation entreprises avec le soutien de la Ville de Brest et de BMO. L’an dernier, les 32 médiateurs de Vivre la Ville sont intervenus en lien avec cinq entreprises (Bibus, EDF, GDF Suez, ERDF et Veolia Eau). Ils mettent en œuvre au sein de Bibus des actions de prévention, d’information et d’orientation des usagers et assurent une présence rassurante dans les bus de nuit, lors des manifestations festives ou dans les services scolaires. Plus de 10% du temps de travail des médiateurs est consacré à la formation. En 2011, la moitié d’entre eux étaient allocataires du RSA. L’association connaît 70% de sorties positives en reprise d’emploi ou en formation.

Accéder à l’autonomie
« L’une de mes responsables d’unité a débuté son parcours à Vivre la Ville », affirme Hervé Cohadon. « Notre recrutement doit refléter le public que nous transportons ». Parallèlement, une dizaine de personnes en insertion ont été recrutées par Bibus, dans le cadre d’une convention signée avec Pôle Emploi, pour des missions d’information et de facilitation dans deux parkings-relais gardiennés. L’opérateur intègre également la problématique d’insertion dans son projet de maintenance d’un parc de 200 vélos proposés à la location longue durée. La volonté de féminiser l’entreprise se traduit par plusieurs initiatives : participation à l’action « 100 Femmes, 100 Métiers » ; implication dans l’action de la Mission Locale du Pays de Brest « Cjoursd’elles » dont l’objectif est d’accompagner un groupe de jeunes femmes pour leur permettre d’accéder plus rapidement à l’autonomie sociale et professionnelle. L’entreprise a par ailleurs recruté en 2011, en lien avec Cap Emploi, cinq personnes reconnues comme travailleur handicapé. Quatre seniors ont également été embauchés l’an dernier.

Plus d’infos : www.keolis.com ;
www.reperes-brest.net (rubrique « Association Vivre la Ville – Acceuil PIMMS »).

Lire aussi > La montée en puissance des clauses d’insertion

CHIFFRES CLÉS : La clause d’insertion en Pays de Brest en 2011
126 916 heures d’insertion (au lieu de 100 780 en 2010 et… 6 424 en 2006).
69 593 heures pour Sem Tram.
35 900 heures pour BMO/Ville de Brest.