Ouessant, phare du livre insulaire

Livre insulaire d'Ouessant

Du 17 au 21 août les amoureux de littérature ont rendez-vous à Ouessant, et aux Caraïbes, archipel retenu pour thème de la 14e édition du salon international du livre insulaire. Créé en 1999, le salon ouessantin ne connaît pas la crise ! Rencontre avec sa fondatrice Isabelle Le Bal.

 

Le salon a-t-il toujours accueilli des écrivains du monde entier ?
Oui ! Dès la 1ere édition le succès a été immédiat. Il y avait une forte attente des éditeurs et écrivains, et un besoin de reconnaissance de la richesse des talents éparpillés dans toutes ces îles. Le salon a été le premier lieu où se rencontrer. Encore aujourd’hui il n’y a pas d’autre endroit où les éditeurs insulaires se retrouvent, et ils viennent du monde entier.

Combien de prix littéraires décernez vous ?
Le salon s’accompagne de l’attribution du prix du livre insulaire. Il récompense huit catégories éditoriales : grand prix des îles du Ponant, beaux livres, fiction, roman policier, poésie, littérature jeunesse, sciences, essai. Les prix sont décernés aux auteurs pour des ouvrages récents. En amont, le travail est très important, notamment en matière de veille littéraire. Concrètement le salon est tenu par 80 bénévoles actifs. Le comité éditorial travaille toute l’année pour le salon, soit une quinzaine de personnes sur la brèche !

Quelles animations cette année ?
Des conférences seront organisées sur les écrivains des îles Caraïbes ; Jean Guichard exposera ses photographies de phares de Bretagne et des îles ; Françoise Even présentera une exposition sur Haïti. Enfin, André Savignon, l’auteur des « Filles de la pluie » est à l’honneur. Il a obtenu le prix Goncourt en 1912 pour cette oeuvre sous-titrée « scènes de la vie ouessantine ». Nous proposons aussi une expo hommage à Joseph Zobel, écrivain martiniquais récompensé en 2002 par le grand prix du livre insulaire.

Mais CALI*, ce n’est pas que le salon du livre insulaire !
Depuis 2007, c’est aussi une revue semestrielle de 144 pages, l’Archipel des Lettres, consacrée à la littérature insulaire. En 2009, nous avons lancé la résidence des écrivains. Nous accueillons pendant 4 mois des écrivains, libres de création. Karine Huet sera la prochaine à poser ses valises au Créac’h. Cette année nous avons transformé l’ancien cabinet médical en bibliothèque spécialisée sur les îles. Les quelque 1 500 ouvrages collectés en quatorze ans forment un fonds exceptionnel enfin ouvert au public. Maintenant nous aimerions concrétiser le projet de bibliothèque numérique, et poursuivre ainsi la mise en réseau des insulaires, tout en assurant la promotion de nos activités. Ile littéraire, Ouessant doit rester le phare du livre insulaire.

*Contact : Association CALI (Culture, Arts et Lettres des Iles). BP 10 29242 Ouessant. Tél. : 06 81 85 41 71.
Email : salon@livre-insulaire.fr. Site : www.livre-insulaire.fr