Le paysage au coeur du Parc Naturel Régional d’Armorique

Parc Naturel Régional d'Armorique

Le Parc Naturel Régional d’Armorique (PNRA) — 44 communes adhérentes, 61 000 habitants, 125 000 hectares — préserve et met en valeur le patrimoine naturel, culturel et paysager.

Créé en 1969*, le PNRA se compose de quatre territoires : les îles de la mer d’Iroise, la Presqu’île de Crozon, l’Aulne maritime et les monts d’Arrée. Il a pour missions de préserver et valoriser le patrimoine naturel et culturel ; contribuer à l’aménagement du territoire, au développement économique, social, culturel et à la qualité de la vie ; assurer l’accueil, l’éducation et l’information du public ; réaliser des actions expérimentales et exemplaires et contribuer à des programmes de recherche. Le PNRA a placé le paysage, fil conducteur de sa Charte 2009-2021, au coeur de son projet de territoire. Il est géré par un syndicat mixte où sont représentés le Conseil régional, le Conseil général, les 44 communes adhérentes, les 8 intercommunalités et les 4 villes-portes (Brest, Châteauneuf-du-Faou, Landivisiau, Carhaix). Pluridisciplinaire, l’équipe est composée d’une cinquantaine d’agents techniques, administratifs et chargés de mission.

Le parc est jalonné d’équipements variés et complémentaires (dont la liste est consultable sur le site www.pnrarmorique. fr) qui favorisent une meilleure compréhension des ressources et beautés du territoire. En l’espèce, « la microentreprise a montré ses qualités », souligne Eric Berthou, chargé de mission tourisme. Le développement continu de l’offre touristique repose en grande partie sur la vitalité du tissu associatif. Le réseau propose des expositions, permanentes ou temporaires, et des animations gratuites (52 l’an dernier) présentées par des bénévoles. Le Parc a élargi sa gamme de produits « découvertes » labellisés par la fédération nationale des parcs naturels. C’est dans cet état d’esprit que sont nés les gîtes Pandas. L’approche cartographique des nouveaux guides offre pour sa part une perception instantanée des balades et visites envisageables. Le programme des chantiers en cours est copieux : signalétique des grands sites naturels, échanges entre citadins et ruraux, charte européenne du tourisme durable… « La richesse du Parc, c’est cette biodiversité naturelle et culturelle pour laquelle les habitants s’impliquent », conclut Eric Berthou. « Et sans elle, pas de tourisme ! ».

*Le Parc Naturel Régional d’Armorique fut le second PNR créé en France. Il en existe aujourd’hui 48.

Maison du parc, 15 Place aux Foires 29590 Le Faou Tel. : 02 98 81 90 08 ;
Email : contact@pnr-armorique.fr ;

Site : www.pnr-armorique.fr