Le pôle d’échanges multimodal de Saint Renan, vitrine du Pays d’Iroise

Le pôle d’échanges multimodal de Saint-Renan, opérationnel depuis 2009, témoigne du développement d’un transport en commun de qualité. Situé en plein coeur de ville, à proximité de nombreux équipements — administratifs, scolaires, sportifs et culturels — , le pôle d’échanges multimodal de Saint-Renan constitue un outil moderne et pratique, propre à encourager le développement des transports en commun dans l’ensemble du Pays d’Iroise. « L’ancienne gare routière était devenue obsolète et les conditions de sécurité n’y étaient plus réunies », explique le maire de Saint-Renan, Bernard Foricher. Depuis 2009, le pôle d’échanges bénéficie au contraire d’un positionnement géographique idéal et tout y a été conçu pour que les usagers puissent prendre le car confortablement. L’enjeu était d’importance puisqu’aux heures de pointe – vers 7 h 15 puis entre 17 h et 18 h – pas moins de 14 cars peuvent cohabiter dans le même espace. Equipé prochainement d’un système de vidéoprotection, le bâtiment flambant neuf concourt également au bien-être des passagers. Il comporte notamment un auvent, un hall d’accueil et un local sécurisé destiné aux deux-roues.
La construction de la nouvelle gare routière s’est inscrite dans un cadre plus large. « Notre volonté est d’irriguer l’ensemble du territoire communautaire, de manière à ce que chacun puisse profiter de la qualité de notre desserte vers Brest (une liaison toutes les 20 minutes depuis Saint- Renan) », affirme André Talarmin, président de la Communauté de communes du Pays d’Iroise (CCPI). Ce qui induit une articulation fine avec les lignes principales du Conseil général, rendue possible par un système de rabattement vers le pôle de Saint- Renan. A cette fin, la création de quatre pôles d’échanges secondaires est programmée : à celui de Plourin, déjà réalisé, s’ajouteront bientôt ceux de Plouarzel et Ploudalmézeau, puis, d’ici à la fin de l’année, celui de Locmaria-Plouzané.