Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil général, en charge de l’Énergie et de l’Eau : « Nous avons anticipé le Grenelle »

Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil général du Finistère

En matière de Plan climat-énergie territorial, le Finistère possède-t-il une longueur d’avance ?

Le premier Plan climat-énergie territorial (PCET) du Conseil général du Finistère, adopté en janvier 2009, a anticipé les obligations envisagées par la loi Grenelle II qui a rendu obligatoire les PCET pour toutes les collectivités de plus de 50 000 habitants. Il a identifié quatre enjeux stratégiques : sécurisation de l’approvisionnement électrique, maîtrise de l’énergie, production d’énergie décentralisée et renouvelable, mobilisation des acteurs et sensibilisation du public.

Sera-t-il actualisé bientôt ?

Le programme d’action fait d’ores et déjà l’objet d’un suivi annuel. Par ailleurs, le Conseil général du Finistère devra fournir un nouveau PCET au plus tard en janvier 2014. Le premier Plan était axé sur le fonctionnement du Conseil général ainsi que sur l’exercice de ses compétences et ses leviers d’action. Le deuxième PCET présentera un diagnostic plus développé appuyé sur de nouvelles données. Le contexte réglementaire évolue : nouvelle réglementation thermique 2012, évolutions tarifaires de rachat des énergies renouvelables… L’action du Conseil général est également en perpétuelle mutation. L’intégration de nouvelles compétences a des conséquences fortes et immédiates sur le bilan des émissions de la collectivité.

Comment aborder les causes et conséquences du dérèglement climatique ?

Les réflexions internationales autour du climat distinguent deux notions essentielles. L’atténuation vise à agir sur les causes identifiées du dérèglement climatique. L’adaptation, qui touche des politiques importantes du Conseil général (milieux naturels, submersion marine ou inondation, routes, bâtiments…), a pour but de se préparer aux conséquences. Une étude de vulnérabilité devra identifier précisément les risques ou aléas auxquels sera soumis le Finistère en tenant compte des degrés d’incertitude.

Plus d’infos : www.cg29.fr